Lexus LF-FC : la berline de luxe du futur

Une pile à hydrogène pour le concept Lexus LF-FC

--- Le ---

Le concept LF-FC dévoilé par Lexus au salon de Tokyo pourrait annoncer la future Lexus LS. Sa particularité : une pile à hydrogène plutôt qu'un moteur V8.

Lexus LF-FC : la berline de luxe du futur
© Lexus ©
RelaxNews

C'était un secret de polichinelle : Lexus devait présenter au Tokyo Motor Show un nouveau concept-car, la LF-FC, qui allait donner des indications sur l'avenir de sa berline de prestige, la LS. Mais personne ne s'attendait à ce que la LF-FC soit motorisée par une pile à combustible à hydrogène plutôt que par un gros V8.

Un avenir pas si lointain

"Lexus désire surprendre et émouvoir par ses principes de conception différents et sa technologie d'avant-garde", a déclaré Tokuo Fukuichi, président de Lexus International. "La LF-FC est l'expression du luxe et du progrès, et de notre vision hautement technologique d'un avenir qui n'est pas si lointain."

Vue de l'extérieur, la LF-FC est bien plus séduisante et harmonieuse que l'actuelle Lexus LS, et elle suit la tendance actuelle chez les designers, qui consiste à dessiner leurs berlines haut de gamme comme des coupés : on pense à la Mercedes CLS, à la BMW série 6 Gran Coupé et bien sûr à l'Audi A7.

Mais Lexus l'affirme : si la ligne fait en effet penser à une GT, les performances ne sont pas en reste non plus. Cette voiture est conçue pour être aussi à l'aise dans les courbes qu'en ligne droite.


Concept Lexus LF-FC

La motorisation particulière de la Lexus LF-FC

Ceci est permis grâce à une transmission basée sur quatre moteurs électriques faisant tourner chaque roue individuellement. Ce type de transmission n'est pas révolutionnaire en lui-même : la Porsche 918 Spyder, tout comme l'Acura NSX de Honda, est équipée de systèmes électriques intelligents agissant sur le couple et la puissance reçus par les roues. Un tel système permet d'améliorer les accélérations et la tenue de route du véhicule tout en l'empêchant de subir trop de roulis.

La grande nouveauté, sur la Lexus LF-FC, est que ces moteurs individuels sont alimentés par une pile à combustible à hydrogène, et non pas par l'électricité d'une batterie associée à un moteur à explosion traditionnel.

En vitesse de croisière stabilisée, la réaction chimique d'oxydation de l'hydrogène génère un courant électrique qui fait tourner les roues arrière tout en rechargeant les batteries qui alimentent les moteurs des roues avant. En revanche, dès qu'on appuie à fond sur la pédale, la voiture bascule en mode accélération, activant en même temps la pile à combustible et l'électricité stockée dans les batteries, ce qui a pour effet de faire littéralement bondir la voiture et d'améliorer sa tenue de route.

Grand luxe à l'intérieur

À l'intérieur, la LF-FC est équipée de systèmes dernier cri de détection de mouvement et d'aide au pilotage. Les interfaces tactiles sont au rendez-vous, à l'avant comme à l'arrière. Mais, visuellement, aucun de ces bijoux de technologie ne prend toute la place : la part belle est laissée à la qualité du cuir des sièges et aux boiseries des panneaux de porte et du tableau de bord.

Découvrez la Galerie Photo

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

читать дальше