Essai auto : le nouveau Mazda MX-5

Bienvenue à bord de la meilleure voiture de l'année 2016

--- Le ---

Voiture plaisir par excellence, le roadster Mazda MX-5 a tout pour plaire. Nous avons pris son volant pour vous le démontrer.

Essai auto : le nouveau Mazda MX-5
DR ©
Perrine

Rédactrice auto

Le Mazda MX-5, une histoire sans fin

Inspiré des petits roadsters anglais, Mazda ose proposer en 1989 une petite décapotable sportive au look sympathique et financièrement abordable. Pari réussi pour le constructeur japonais puisque le MX-5 est aujourd’hui le roadster le plus vendu dans le monde (plus d’un million).

2015 allait marquer pour le modèle l’ouverture d’une nouvelle page vierge sur laquelle s’écrirait la 4ème aventure du MX-5 : à peine commencée, l'histoire a permis au modèle de remporter le titre de "voiture de l'année 2016"...

Depuis bientôt 30 ans, cette petite voiture au long capot et aux formes douces aura marqué les esprits de chacun. On lui aura connu des phares rétractables puis ronds, légèrement en amandes. Dans un esprit beaucoup plus félin, nous nous retrouvons aujourd’hui nez à nez avec un museau incisif, ainsi que des petites optiques quasi triangulaires qui viennent sublimer la courbure du capot au niveau du passage de roue. Voici pour commencer une bien belle illustration du design "Kodo".

Tout ce qui est petit est joli

En effet, ce MX-5 n’échappe pas à  "l’âme du mouvement" propre aux dernières générations de Mazda. Quasi instantanément, notre voiture prend vie sous nos yeux, nous laissant imaginer un félin en action. Racée, cette japonaise s’habille d’une jupe bien découpée sur le bas du pare-choc, proposant ainsi un dress code on ne peut plus sportif.
D’ailleurs, la séance de sport débute au moment même où nous ouvrons la porte pour nous glisser à l’intérieur de ce tout petit habitacle. Eh oui, ça n’est pas qu’une philosophie que de dire que ce roadster à été construit autour de son conducteur !

Mais on le sait, tout ce qui est petit est joli. Et tout simplement, notre MX-5 est très bien réussi : de jolis baquets Recaro cuir/alcantara pour le confort, les enceintes Bose ainsi qu’un large écran central tactile pour le côté high-tech, des compteurs et diffuseurs d’air à mi chemin entre modernité et vintage et enfin, une vraie touche sport-chic apportée ici par des surpiqûres rouges. Chez Mazda, on appellera cela l’esprit "Jinba-Ittai".


Essai du nouveau Mazda MX-5

Une voiture pensée pour se démarquer

Nous pressons le bouton start. Un joli ronron se fait entendre, nous laissant presque croire qu’on est au volant d’une vraie sportive. Détrompez-vous ! Notre MX-5, certes légère avec ses 975 kg, prendra vie avec un moteur 1,5l de 130ch (150nm à 4800 tr/mn). Il ne s’agit évidemment pas d’une voiture de course, mais d’une "voiture plaisir".

Capote ouverte, nous prenons la route par un beau et chaud soleil. D’ailleurs, on appréciera la bi-matière des sièges qui, par 35 degrés, nous auront préservés de quelques brûlures. Dynamique, notre petite auto au châssis rigide se faufile au milieu d’une circulation dense tout en se faisant remarquer. Se démarquer ? La touche Mazda en quelque sorte !

Rappelez vous de cette page vierge évoquée en début d'article... en plus des chapitres "Design Kodo" et "Esprit Jinba-Ittai", cette nouvelle génération a donné naissance aux technologies "Skyactiv".

Dans une ère où les économies d’énergies laissent de l’ampleur aux motorisations hybrides, Mazda se distingue en repensant les parties essentielles (moteur, châssis, boîte de vitesses) de ses véhicules tout en conservant ce que la marque sait faire de mieux.
D’ailleurs, ce MX-5 est si bien pensé qu’on a l’impression de toujours l’avoir conduit. L’interface à bord est intuitive mais on regrettera l’emplacement de la molette de sélection directement placée sous le bras du conducteur.


A bord du Mazda MX-5

Fidèle à sa philosophie

Si le MX-5 a été élu "meilleure voiture au monde de l’année 2016", ce n’est pas un hasard. Avec un prix d’approche de 28 000€ et une consommation raisonnable, ce roadster peut procurer du plaisir à bon nombre de conducteurs. Bien équipé, la disposition des instruments est bien pensée.

Cheveux au vent, ce séduisant MX-5 laissera de beaux souvenirs à tous ceux qui, avides de plaisir, se glisseront derrière son volant. Pour nous aussi, ce roadster aux yeux bridés aura marqué nos esprits... et nos bras par un bronzage made in Mazda !

Découvrez la Galerie Photo

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

там