[ESSAI AUTO] Le soleil du Sud en Mazda MX-5 RF

Cabriolet MX-5 RF : le plaisir au tournant

--- Le ---

Le Mazda MX-5 est déjà une jolie voiture plaisir. Qui se montre encore plus séduisante dans sa version RF, que nous avons pu essayer en road trip.

[ESSAI AUTO] Le soleil du Sud en Mazda MX-5 RF
DR ©
Perrine

Rédactrice auto

L'arrivée du printemps fait généralement fleurir le nombre de cabriolets sur les routes. Alors, juste avant la belle saison Mazda nous a permis d'essayer la toute dernière ramification de la branche MX-5, le MX-5 RF.

RF comme Retractable Fastback

2016 : souvenez vous, le Mazda MX-5 de 4eme génération avait su s'imposer comme voiture mondiale de l'année. En effet, l'esprit Jinba Ittaï et le design du véhicule avaient largement séduit – et notre essai de la bête était déjà très concluant.

2017 : avec les beaux jours, voici l'éclosion du MX-5 Retractable Fastback. Un vrai look de "Targa" qui, en digne héritière de la version au toit souple, bénéficie de lignes dynamiques qui donnent l'impression que la voiture est en éternel mouvement. Si, à cela, on ajoute un audacieux regard en amande sur un long capot incisif et un joli "ronron", nous serons alors en possession d'ingrédients "maison" pour un road trip 100 % plaisir made in Mazda.

Un cabriolet faussement sage

Confortablement maintenus dans de jolis baquets Recaro, tout comme nous, vous vous surprendrez à ouvrir le toit avant même de regarder les détails intérieurs. 13 secondes plus tard, l'astucieux mécanisme qui permet de ne pas amputer le volume du coffre dévoile alors un beau soleil de printemps.

GPS, téléphone synchronisé, nous partons. 1ère, 2ème. Nous faisons respirer les effluves des lavandes qui bourgeonnent au bord de petites routes sinueuses à notre joli cabriolet. Le moteur chante délicieusement bien... tellement bien qu'on testera à peine le système de son Bose pourtant de bonne qualité.

Nous enchaînons les kilomètres dans une atmosphère confortablement sportive. Les montants arrière, de chaque côté du véhicule, enlacent les passagers dans un chaleureux cocon et le toit ouvert rend audible les notes de l'échappement rappelant ainsi que ce MX-5 RF aimerait bien jouer.


Le cabriolet Mazda MX-5 RF à l'essai



Avec un poste de pilotage bien pensé, volant et levier de vitesse tombent parfaitement bien dans les mains du conducteur. De fait, nous ne pouvons décliner une si belle invitation ! Double débrayage, 2ème, le moteur coupleux à souhait monte dans les tours, le véhicule avale déjà un premier virage. Ligne droite, accélération, les 160 ch s'affolent... 3ème, 4ème, double débrayage, 3ème, virage à gauche puis à droite, 2ème, le régime monte haut et l'épingle qui arrive vite s'avale aisément.

Pris au jeu, nous regardons en arrière... plus une voiture dans le rétroviseur ! On continue la partie déjà presque gagnée. Sans avoir touché une seule fois aux freins, notre MX-5 RF s'est enroulé autour de chaque courbe. L'excellente répartition des masses restera certainement l'une des clés de cette précision.

Light is right

Avec seulement 40kg de plus que sa sœur au toit souple, cette propulsion qui vit grâce à un moteur 2l de 160 ch ne pèse que 1016 kg. Avec une voiture résolument conçue autour du maître-mot "plaisir", Mazda marque une fois de plus un bon point avec son légendaire cabriolet.

Le constructeur, qui se positionne toujours très bien sur le marché, propose son nouveau modèle dès 33 250 euros. Un prix d'approche qui saura très certainement laisser sur les lèvres de chaque propriétaire un sourire radieux au fil des kilomètres.

Découvrez la Galerie Photo

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

велосипеды горные

here