Ferrari F355 GTS : le mythe éternel

Une voiture mythique pour un plaisir de conduite extra

--- Le ---

De 1994 à 1999, la Ferrari F355 GTS a fait frémir les amateurs de la marque au cheval cabré. Aujourd'hui, ce modèle fait toujours rêver.

Ferrari F355 GTS : le mythe éternel
© Kev Haworth Photography ©
La Rédac' flightrc
La Rédac' flightrc
Experts en optimisation masculine

Si un jour vous deviez acheter une Ferrari, il faudrait sans doute choisir la F355 GTS. Ce modèle mythique a superbement vieilli et le plaisir que l'on prend derrière son volant est toujours aussi intense.

Un modèle mythique

La Ferrari 355 a été produite de 1994 à 1999. Elle fut la première avec un moteur à cinq soupapes par cylindres, d'où son nom : 355 pour 3,5 litres et 5 pour le nombre de soupapes. Elle fut aussi la première avec une boîte de vitesses séquentielle F1 avec commande au volant.

A l'origine, deux modèles sont sortis des usines Ferrari, la Berlinetta et le coupé "targa" GTS ; puis vint la version cabriolet Spider en 1995.


Ferrari F355 GTS


Arrière de la Ferrari F355 GTS

In-dé-mo-da-ble

La F355 GTS est toujours aussi appréciée pour son style, son plaisir de conduite, sa ligne superbe (dessinées par Pininfarina), sa boîte (manuelle), son moteur ou son comportement.

Les proportions frôlent la perfection. On aime particulièrement les ouvertures de portes cachées dans les ailes. L'ensemble est encore plus convaincant sur le coupé que sur la Berlinetta ou la Spider. Cette GTS est parfaitement homogène et c'est sans doute l'une des plus belles de l'histoire de Ferrari.

Rien de superflu mais l'essentiel

Si, à l'intérieur, on ne trouve rien de superflu on apprécie le compte-tours qui monte jusqu'à 10 000 tours, les sièges très bas et la visibilité parfaite (à l'avant).

Sous le capot, le moteur V8 de 380 chevaux et ses cinq soupapes par cylindres permettent d'atteindre 295 km/h et de passer de 0 à 100 km/h en 4,7 secondes.

Comme on l'a dit plus haut, la F355 GTS fut la première avec une boîte de vitesse séquentielle à commande au volant. Un peu lente aujourd'hui on lui préfère la boîte manuelle.

La direction est précise, la voiture plutôt légère et si le V8 manque un peu de couple à bas régime, il se déchaîne au-delà de 5 000 tours. Et pour que le plaisir soit complet, la Ferrari F355 GTS est un modèle polyvalent très facile à conduire... sauf pour les créneaux !


Intérieur de la Ferrari F355 GTS


Planche de bord de la Ferrari F355 GTS

Quel prix pour ce bijou ?

Près de 30 ans après l'arrêt de la production, ce modèle bénéficie d'une cote d'amour intact... et cela se ressent sur son prix d'achat : environ 55 000 euros aujourd'hui, auxquels vous pouvez ajouter quelque 4 000 euros annuels d'entretien.

La note peut même encore gonfler dans certains cas : sachez ainsi que la Ferrari F355 GTS de 1998 ayant appartenu à Jean-Paul Belmondo est estimée entre 70 000 à 90 000 euros. Et elle sera à vendre aux enchères lors de l'événement Monaco by Artcurial Motorcars, le 2 juillet 2017.


Ferrari F355 GTS de 1998 ayant appartenu à Jean Paul Belmondo


Crédits photos : © Jean-Jacques Marchand - © Kennysarmy - © The Car Spy - © Artcurial

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

http://steroid-pharm.com

orca 26 vs yeti 35

www.medicaments-24.com/viagra-sildenafil/