Volvo XC40 : petit frère veut grandir très vite

Après le XC60, Volvo dévoile son petit modèle de SUV, le XC40

--- Le ---

Avec le Volvo XC40, le segment des petits SUV premium s'étoffe encore. Et voit arriver un concurrent de poids pour l'Audi Q3 et le BMW X1.

Volvo XC40 : petit frère veut grandir très vite
© Volvo ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
flightrc.info
[]

L'Audi Q3, le BMW X1 ou encore le Mercedes GLA n'ont qu'à bien se tenir. Et les autres SUV compacts premium aussi. Car un nouveau venu aux dents longues fait son arrivée sur ce marché : le Volvo XC40.

Le petit frère du Volvo XC60

Dans la catégorie supérieure, celle des SUV un peu plus imposants, on connaissait déjà le Volvo XC60. Un modèle très apprécié (à juste titre), qui a donné envie au constructeur scandinave de donner un petit frère à son modèle star.

Plutôt que le Salon de Francfort, Volvo a choisi d'organiser son propre événement du côté de Milan pour dévoiler officiellement son XC40. Visuellement, on retrouve un profil proche des grands XC60 et XC90. Toutefois, le constructeur ne se borne pas à jouer aux poupées russes avec ses SUV de différents gabarits.

Le nouveau venu se distingue ainsi par sa carrosserie bicolore, proposée dans le cadre d'une nouvelle offre de personnalisation – une première pour la marque. Dans la moyenne du segment, avec ses 4,42m de long, le XC40 en impose avec ses lignes acérées et dynamiques.

Confort et technologie dans le plus pur style Volvo

A l'intérieur, et contrairement à bon nombre de ses concurrents, Volvo a misé sur une certaine verticalité. Cela se voit sur les bouches d'aération, mais aussi sur la console centrale, organisée autour d'un bel écran de 9 pouces. Mais, quitte à parler géométrie, on peut aussi évoquer l'horizontalité du bandeau qui s'étend jusque sur les contre-portes et qui confère un style aussi élégant qu'épuré à l'habitacle.

Le conducteur a droit à une instrumentation numérique, les compteurs apparaissant sur une large dalle de 12 pouces – comme sur les XC60 et XC90. Pour l'aider au quotidien, il pourra bénéficier de la reconnaissance des panneaux de signalisation ( de série, quelle que soit la finition choisie), mais aussi, selon le modèle, de détecteurs de pluie, radars arrière, feux antibrouillard à LED, climatisation automatique, la recharge du téléphone par induction ou encore la compatibilité Android Auto / Apple Car Play.

Les passagers ne sont pas lésés avec un accès facilité aux places arrière (grâce à une découpe de portes elle aussi très verticale) et trois places confortables (même au milieu). Le coffre, modulaire, voit son plancher se rabattre en trois parties, permettant de profiter de plusieurs compartiments ou, au contraire, d'une surface entièrement plane. Et même si le seuil de chargement est un peu élevé, le volume varie, en fonction de la configuration, de 460 à 1335 litres !

En attendant l'hybride et l'électrique

A son lancement en mars 2018, le nouveau Volvo XC40 bénéficiera de deux motorisations seulement : le bloc 4 cylindres essence T5 de 247 chevaux et son homologue diesel D4 de 190 chevaux. Tous deux seront couplés à une transmission intégrale et une boîte automatique Geartronic 8 rapports.

Il faudra attendre quelques mois supplémentaires pour voir l'offre de motorisations s'étoffer avec des versions 2 roues motrices propulsée par un bloc 3 cylindres turbo essence 1.5 ou diesel D3 de 150 chevaux. Et ce n'est qu'à l'horizon 2019 que devraient débarquer les modèles hybrides et électriques.

Côté prix, il faudra débourser 45 100 euros pour la version D4 190 Geartronic 8 AWD Momentum et jusqu'à 52 000 euros pour le modèle T5 247 Geartronic 8 AWD First Edition. Des tarifs élevés, certes, mais qui confirment les ambitions premium de Volvo sur ce marché. Audi, BMW et Mercedes sont prévenus.

Découvrez la Galerie Photo

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : volvo SUV
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

strelka.ua

strelka.ua

читайте здесь