Un simple patch pourrait vous aider à maigrir

Des chercheurs mettent au point un patch contre l'obésité

--- Le ---

Une équipe de chercheurs travaille sur le développement d'un patch pour maigrir. Celui-ci pourrait faire perdre jusqu'à 30 % de la masse graisseuse.

Un simple patch pourrait vous aider à maigrir
© iStock - Usercce650b4_975 ©
La Rédac' flightrc
La Rédac' flightrc
Experts en optimisation masculine

Après les abus des fêtes, il faut se remettre à faire du sport ou entamer un régime pour éliminer les graisses accumulées. Des chercheurs de l'Université de Singapour ont peut-être trouvé la solution à votre surpoids. Un patch "révolutionnaire" qui permettrait de diminuer de 30 % la masse graisseuse en quelques semaines et sans transpirer.

2 minutes par jour pour maigrir

Une équipe de chercheurs de à Singapour a développé un patch qui permettrait de se débarrasser des graisses accumulées dans le corps.

Ce timbre d'un centimètre carré se pose sur la peau pendant deux minutes. Des centaines de micro-aiguilles, plus fines qu'un cheveu humain, sont alors libérées. Ces aiguilles sont biodégradables et injectent le traitement dans les poches de gras. Ces dernières vont ainsi se résorber de manière naturelle, sans que vous ayez à transpirer ou à faire un régime draconien.

Comment ça fonctionne ?

Les micro-aiguilles du patch injectent une hormone thyroïdienne T3 qui stimule la transformation des graisses blanches (les lipides) en graisse brunes. Ces dernières sont brûlées comme de l'énergie par le corps pour produire de la chaleur.

Pour l'instant, les essais ne sont réalisés que sur des souris mais celles-ci ont perdu 30 % de leur masse graisseuse en seulement quatre semaines. Ceci est donc très encourageant.

Une vraie solution contre l'obésité ?

Comme le patch agit directement sur le gras, les effets secondaires seraient vraisemblablement limités. En effet, la quantité de médicament est inférieure à celle utilisée par voie orale ou par injection. Les souris traitées présentent également un niveau de cholestérol et d'acides gras moins élevés que celles qui ne sont pas "soignées".

L'équipe de chercheurs a bon espoir de commencer les tests humains d'ici 2020 et vise ainsi à lutter contre l'obésité. En attendant, il faudra continuer de faire attention à son alimentation et se remettre à faire du sport pour éliminer les excès des fêtes. C'est encore la meilleure solution pour garder la ligne !

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : maigrir science
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

seo продвижение сайтов

узнать больше avtomaticheskij-poliv.kiev.ua

узнать больше