Le tatouage de cuir chevelu, nouvelle tendance masculine ?

Aussi appelée dermopigmentation, cette solution permet de masquer la calvitie

--- Le ---

Si vous perdez vos cheveux, oubliez la greffe capillaire ! Le tatouage du cuir chevelu ou dermopigmentation est une alternative tout à fait crédible.

Le tatouage de cuir chevelu, nouvelle tendance masculine ?
© ruigsantos ©
La Rédac' flightrc
La Rédac' flightrc
Experts en optimisation masculine

Le tatouage du cuir chevelu, c'est quoi ?

Inventée par Ian et Ranbir Raiwatson, la dermopigmentation, également nommée tricho-stimulation ou tatouage du cuir chevelu, est une technique chirurgicale consistant à pigmenter le cuir chevelu pour imiter la chevelure normale.

Comme pour un tatouage classique, l’objectif est d’insérer des pigments, à l’aide d’un dermographe à aiguille très fine, afin de donner l’illusion de follicules pileux et atténuer la calvitie. Cette technique nécessite un véritable savoir-faire adapté à chaque cas, puisque les pigments sont insérés selon un angle et une profondeur différents en fonction des personnes et du résultat escompté.

En revanche, à la différence des tatouages traditionnels, des pigments spécifiques à ce type de traitement sont utilisés, dont la couleur ne risque pas de se modifier avec le temps.

En résumé, il s’agit d’une alternative – ou d’une solution complémentaire – à la greffe capillaire.

À qui s’adresse la dermopigmentation capillaire ?

Cette technique est indiquée dans le traitement d’alopécies cicatricielles, suite par exemple à une brûlure, ou esthétiques lorsqu’il s’agit d’une calvitie liée à l’âge.

La dermopigmentation est, en effet, recommandée pour les hommes souffrant d’alopécie, pour combler la zone de tonsure située à l’arrière de la tête, mais également pour redessiner une ligne capillaire au niveau du front. Bien évidemment, il est nécessaire, pour le médecin praticien, de respecter votre âge, pour tenir compte du recul normal de cette ligne, et la forme de votre visage afin d’obtenir un résultat naturel qui ne donne pas un effet "casque".

On utilise parfois le tatouage du cuir chevelu en complément de la greffe capillaire, en remplacement des zones "vides" laissées par les bandelettes de cheveux prélevés, mais également pour combler les espaces créés par des repousses insuffisantes.

Un traitement durable et peu contraignant

Encore assez méconnue en France, la dermopigmentation est déjà très répandue aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Elle tend même à remplacer la greffe capillaire dont les résultats semblent parfois mitigés.

La dermopigmentation, dont le prix est estimé à 5000 euros en moyenne, reste toutefois moins onéreuse que la greffe capillaire et présente l’avantage d’être indolore. Elle entraîne peu de réactions cutanées, si ce n’est quelques rougeurs qui s’estompent au bout d’un ou deux jours seulement.

Enfin, si on parle d’une solution durable, sachez toutefois que les pigments ont tendance à s’estomper au bout de 4 à 6 ans, ce qui nécessitera une nouvelle intervention pour réaliser quelques retouches.

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

read here

in detail

У нашей организации интересный web-сайт с информацией про http://vanco.com.ua/.