Et si l'on arrêtait de fêter la Saint-Valentin ?

Nos bonnes raisons de ne pas célébrer la fête des amoureux le 14 février

--- Le ---

Sus à la Saint-Valentin ! Au-delà du côté trop commercial de cet événement, vous avez de nombreuses raisons de ne pas célébrer l'amour le 14 février.

Et si l'on arrêtait de fêter la Saint-Valentin ?
© iStockphoto - joey333 ©
La Rédac' flightrc
La Rédac' flightrc
Experts en optimisation masculine

La Saint-Valentin arrive. Si, si, nous y voilà, messieurs. Difficile de se tromper : les gros cœurs rouges fleurissent dans les vitrines, les menus spéciaux se multiplient (au prix fort) dans les restaurants... Et au cas où vous auriez oublié, une bonne dose de matraquage médiatique vient vous rappeler à l'ordre : Cupidon débarque le 14 février et ce jour-là, c'est amour obligatoire et à toutes les sauces. Obligatoire ? N'exagérons rien. Voici nos bonnes raisons de ne pas fêter la Saint-Valentin.

Marre de tout faire comme tout le monde

Monsieur se précipite chez le fleuriste ou le bijoutier pour trouver LE cadeau de Saint-Valentin et croise d'autres messieurs qui cherchent exactement le même cadeau. Le soir en tête-à-tête au restaurant, mis sur votre 31, vous voici au beau milieu de couples endimanchés. Vous qui pensiez que votre amour était unique, rebellez-vous ! Revendiquez votre liberté de penser (et d'agir) différemment, messieurs !

La Saint-Valentin est une fête purement commerciale

Gros cœurs rouges partout, panneaux publicitaires, décidément vous n'arrivez pas à vous faire à ces journées de consommation annoncées. Plus encore que Noël (quoique), la Saint-Valentin semble avoir été inventée pour faire fondre le portefeuille. Car en plus de la difficulté à trouver le cadeau idéal, les prix du bouquet de fleurs (pour une déco appropriée) et du repas au resto augmentent ce jour-là, d'autant que les soldes touchent généralement à leur fin.

Et puis, comme le clament de nombreux "anti-Saint-Valentin", pourquoi faudrait-il attendre le 14 février pour fêter l'amour et déclarer sa flamme à la femme que l'on aime ?

Et l'écologie dans tout ça ?

Cela peut sembler tiré par les cheveux, et pourtant : la Saint-Valentin, ce n'est pas écolo. Vous avez déjà vu beaucoup de fleurs en février, vous ? C'est plutôt rare ici, elles viennent donc forcément d'ailleurs, de loin, comme d'ailleurs tous ces gadgets, lingerie et compagnie. Résultat : les marchandises se transportent et font augmenter les émissions de CO2. Définitivement, Cupidon n'est pas écolo !

L'amour, c'est toute l'année

Bon, ça, on vous l'a déjà dit un peu plus haut, mais c'est peut-être bien la meilleure excuse pour ne pas fêter la Saint-Valentin. Franchement, offrir un cadeau à 200 euros alors que vous ne levez pas vos fesses du canapé le reste de l'année, c'est louche ! Rappelez-vous qu'un bouquet de fleurs ne fait jamais autant plaisir que lorsqu'il n'est pas attendu.

Solidarité avec les célibataires

Etaler votre bonheur le jour où 15 millions de célibataires risquent un coup de déprime, c'est peut-être de mauvais goût. Et puis, la Saint-Valentin, c'est aussi, et on l'oublie, la fête de l'amitié. Attention, hein : ce n'est pas une raison pour zapper votre compagne tout en invitant vos potes à une soirée pizzas-bières – même s'il y a l'affiche Real-PSG en ce 14 février 2018 !

A la rigueur, vous pouvez inviter vos amis communs célibataires. Peut-être que Cupidon en profitera pour créer des couples, qui sait ?

C'est une fête à connotation sexuelle

Fêter l'amour, d'accord. Mais aujourd'hui, de nombreux articles à connotation sexuelle sont vendus sous l'effet de la Saint-Valentin. Il est alors difficile d'y retrouver le côté innocent de deux personnes qui s'aiment.

On ne vous empêche pas de finir la soirée par un moment intime sous la couette, mais le fait de programmer ça à l'avance est un peu dérangeant, vous ne trouvez pas ?

En plus, Saint Valentin n'existe même pas !

Vous pouvez vérifier : il n'y a aucune valeur historique sur les documents trouvés sur les trois saints appelés Valentin. Si certains avancent , en l'an 495, pour expliquer l'origine de la fête des amoureux, d'autres crient à l'imposture.
En 1969, la fête religieuse de Saint Valentin a même été par le pape Paul VI. Bref, elle est bien loin, la célébration du saint patron des amoureux.

Alors, si depuis des décennies, les amoureux du monde entier profitent du 14 février pour célébrer cet amour, rappelez-vous que rien ne vous oblige à fêter la Saint-Valentin avec votre chère et tendre. Pire que tout : fêter cet "événement" parce qu'on s'y sent forcé est le meilleur moyen de faire un faux-pas et de gâcher la soirée. Ce serait quand même dommage...

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : saint valentin
A LIRE AUSSI ...
A VOIR AUSSI EN VIDEO
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

best-cooler.reviews