On a testé le simulateur d'avion de chasse F18 à i-Way

Participez à un combat aérien aux commandes d'un avion de chasse à Lyon

--- Le ---

A Lyon, le centre i-Way a lancé le premier simulateur d'avion de chasse F18 en Europe. L'occasion de participer à des combats aériens acharnés.

On a testé le simulateur d'avion de chasse F18 à i-Way
© i-Way ©
Ludovic Bonnet

Rédacteur en chef
flightrc.info
[]

Lyon n'est pas Toulouse. Entendez par là que la capitale des Gaules n'est pas un berceau de l'aviation. Pourtant, c'est bien à Lyon que se trouvent les premiers simulateurs d'avion de chasse accessibles au grand public : la Fighters Academy (dont nous avons déjà parlé ici) et .

Les amateurs de simulation connaissent sans doute déjà le nom d'i-Way. Et pour cause, c'est cette société qui a lancé en 2008 le premier simulateur de Formule 1 accessible au grand public. Depuis ce début d'année 2015, i-Way a quitté les circuits pour s'envoler dans le ciel de Nouvelle-Zélande avec 3 simulateurs d'avions de chasse F18.

i-Way - Fighters Academy : quelles différences ?

Contrairement à la Fighters Academy lancée par Aviasim en 2014, ce n'est pas à bord d'un F16 que vous prendrez place chez i-Way. Pierre Nicolas, directeur de la société, explique le choix du F18 Super Hornet : "Le F18 est l'avion de l'US Navy et pas de l'US Air Force. Cela signifie donc que ces avions sont capables de décoller depuis un porte-avions. Cela offre donc de belles perspectives de développement pour l'avenir."

Pour l'heure, pas de décollage ni de porte-avions mais de "simples" combats aériens au-dessus de la Nouvelle-Zélande, un territoire qui a l'avantage d'être particulièrement beau : montagnes enneigées, falaises, océan... Là encore, on peut pointer plusieurs différences avec la Fighters Academy, qui a choisi un territoire fictif et qui, outre le combat aérien, propose des missions de voltige et de ravitaillement en vol.

Inutile de poursuivre plus loin le comparatif entre ces deux structures : i-Way et la Fighters Academy proposent deux expériences différentes, qui ne plairont sans doute pas aux mêmes personnes. Les goûts et les couleurs...


Simulateur d'avion de chasse F18 chez i-Way

Alors, que penser du F18 chez i-Way ?

Avant de s'installer dans le cockpit de son avion pour 20 minutes de combat intense, on a le droit à un briefing d'une vingtaine de minutes également. L'occasion de découvrir les commandes de l'avion F18, le maniement des armes (mitraillettes, missiles, fusées de défense)  et de se faire la main devant un écran d'ordinateur.

Puis, les choses sérieuses commencent : on enfile la combinaison de pilote, les chaussures et le casque – Tom Cruise, tu peux aller te rhabiller ! Et puis, on s'installe enfin aux commandes de l'avion, au cœur d'un énorme dôme. 5 projecteurs vous plongent directement dans l'ambiance. De ce point de vue, l'expérience proposée par i-Way est très réussie : la taille du dôme offre une vision panoramique. Ainsi, vous avez beau tourner la tête à gauche ou à droite, ou même au-dessus de vous, vous restez plongé au cœur de l'action.

Juste à côté, les deux autres cockpits accueillent deux autres participants qui n'attendent qu'une chose : en découdre dans les airs. La tension monte peu à peu et l'on se prend immédiatement au jeu.

Les graphismes sont très beaux – bien meilleurs que les simulateurs automobiles de chez i-Way pour ceux qui connaissent – et la sensation de mouvement est très bien retranscrite : ne vous fiez pas à l'absence de vérins, la nausée vous guette tout de même pendant les premières secondes ! Et si l'on perd parfois ses repères visuels, très vite, on essaie de repérer nos deux ennemis afin de les abattre avant qu'eux ne fassent feu sur nous. On active le radar, on verrouille sa cible. Feu ! Raté ! L'adversaire a réussi à esquiver. Pas grave, on recommence. Deuxième missile envoyé en plein dans le mille ! A l'écran, l'avion explose et on peut donc partir à la poursuite d'un autre F18.

Après 20 minutes de tirs nourris, d'esquives et de virages serrés pour fondre sur ses ennemis, on revient dans le monde réel. Encore un peu secoué par le combat auquel on vient de prendre part mais globalement très satisfait – surtout en ayant réussi à dégommer 4 adversaires !


le 11 Mars 2015 à 10h22 PDT

Verdict final

Au final, le simulateur de F18 d'i-Way a tout pour plaire. L'immersion est très réussie et le pilotage reste accessible à tous (il vous suffit de bien savoir utiliser les 5 boutons actifs dans le cockpit de votre avion).
On aurait peut-être aimé un peu d'interactivité ou un accueil plus "individualisé" – pourquoi ne pas imaginer un espace personnel en ligne qui conserverait ses meilleurs scores, comme c'est le cas chez Only Kart par exemple ? Et puis, on espère que d'autres missions seront possibles à l'avenir. Mais ça, i-Way travaille déjà dessus ! Cela fera une bonne occasion pour revenir !

Et puis, reste la problématique du prix : comptez au minimum 79 euros pour une session individuelle de 20 minutes de briefing + 20 minutes de vol. Si les prix sont dégressifs, cela représente tout de même un certain budget. Mais dites-vous qu'i-Way propose souvent des réductions sur des sites comme Vente Privée ou Groupon et surtout que vous en aurez pour votre argent !


Simulateur de F18 - i-Way Lyon

Découvrez la Galerie Photo

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS