5 conseils pour bien récupérer après un marathon

Tous les conseils pour bien vivre l'après-marathon

--- Le ---

Avec ses 42,195km, un marathon demeure un effort traumatisant pour l'organisme. Voici donc 5 conseils pour favoriser la récupération après la course.

5 conseils pour bien récupérer après un marathon
© Nikolay Grygoryev ©
RelaxNews

Alors que le a eu lieu ce 12 avril, il est temps de penser à l'après-course. Repos, alimentation saine et programme sportif progressif sont de mise pour bien récupérer après un effort aussi exigeant.

1. S'hydrater

L'organisme peut perdre jusqu'à 5% de son poids total durant un marathon, soit 4 à 5 litres en moyenne. Pour éviter la déshydratation et aider le corps à se refaire des réserves hydriques, il est essentiel, dans les heures qui suivent la course, de boire beaucoup, régulièrement et par petites gorgées en privilégiant l'eau, le jus de fruit ou les boissons de récupération, mais en évitant l'alcool qui risque de charger le foie en pleine mission de désintoxication.

2. Eviter crampes et courbatures

L'application de chaleur aide les muscles et tendons, largement sollicités, à récupérer plus rapidement. Bains chauds, chaussettes, massages, sauna et hammam favorisent la relaxation corporelle et sont donc à privilégier juste après l'effort intense de la course. 

3. Privilégier une alimentation équilibrée

Pour aider l'organisme à se débarrasser des toxines et déchets produits lors du marathon, une alimentation variée et riche en oeufs, produits laitiers, fruits et légumes est idéale. Des sucres lents peuvent y être ajoutés, l'objectif étant de reconstituer les réserves corporelles entamées, sans toutefois absorber d'aliments gras et de plats riches, difficiles à digérer.

4. Observer une vraie coupure sportive

L'adage qui prévaut en la matière dit qu'il faut autant de jours de récupération que de kilomètres parcourus. Pour aider l'organisme à se remettre et permettre aux tendons et muscles de se régénérer, 5 à 10 jours d'arrêt total de sport sont conseillés. Après ce laps de temps, la reprise de l'endurance doit être progressive. Des sports doux comme la marche, la natation ou le vélo sont recommandés avant de reprendre l’entraînement, petit à petit en commençant par 30 minutes à une heure de footing chaque jour durant plusieurs semaines. 

5. Penser à la récupération psychologique

Le corps n'est pas le seul à avoir effectué un effort intense. Il n'est pas rare de subir un contre-coup ou blues du lendemain de marathon et il faut parfois plusieurs semaines au cerveau pour se fixer de nouveaux objectifs de performance. Après l'euphorie de la course, la remotivation prend du temps et ne doit pas être oubliée.

L'essentiel, durant les jours et semaines qui suivent un marathon, est de rester à l'écoute de son corps et d'être attentif aux signaux qu'il adresse pour une meilleure récupération physique et mentale, propre à chaque individu.

Vous voilà maintenant prêt pour participer au marathon de Londres... le 26 avril 2015 !

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : running hygiene de vie corps
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

btcclock.io

www.profvest.com

http://unc-mps.com.ua