Chaussures homme : le gros dossier

Tout ce qu’il faut savoir pour (bien) porter des chaussures

--- Le ---

Pour avoir du style de la tête aux pieds, il est indispensable de ne pas négliger ses chaussures. Voici nos conseils mode pour éviter la faute de goût.

Chaussures homme : le gros dossier
© Getty Images ©
La team BG

Expert en mode et relooking | []

Vous avez sûrement dû remarquer que lorsqu'on évalue la tenue de quelqu'un, c'est toujours de haut en bas (et c'est surtout le cas pour les femmes). Alors, à votre avis, quelle impression ferait-un homme avec un costume parfaitement coupé mais avec une paire de chaussures grossière et usée ?

Une sale impression de négligence et d'inachevé. Eh oui, des chaussures de qualité montrent que vous n'avez pas seulement une préoccupation superficielle de votre apparence mais que vous avez un vrai goût pour les belles choses, peu importe qu'elles soient directement visibles ou pas.

Pour en arriver là, vous devez d'abord éviter trois erreurs que font la plupart des hommes quand on parle de chaussures :

- Un investissement trop faible : impossible de trouver quoi que ce soit à moins de 150 euros (chez les bottiers d'entrée de gamme type Loding). En dessous, le cuir sera de mauvaise qualité et vous vous détruirez le dos à cause de semelles inadaptées. Une paire doit aussi être suffisamment robuste pour vous durer au moins plusieurs années, et avoir assez de caractère pour apporter une vraie valeur ajoutée à votre tenue.
- Un manque de cohérence : vous n'achèterez pas des richelieu à 500 euros si vous êtes au lycée pour accompagner un jean et un hoodie. Vos chaussures doivent être cohérentes avec votre garde-robe : c'est-à-dire ni un cran en-dessous, ni un cran au-dessus.
On voit beaucoup trop sur certains forums d'amateur de belles chaussures des tenues vraiment banales portées avec des chaussures hors de prix.
- Un mauvais entretien : le cuir, c'est exactement comme une plante : ça s'entretient et ça doit respirer. Il faut obligatoirement les entretenir pour une durée de vie maximale. Et aussi les laisser reposer : évitez de les porter deux jours de suite.

 

Chaussures soignées ou paire négligée ?

Entre une paire soignée et une paire négligée, il n'y a pas photo
(Crédit : Daniel Hambury pour standard.co.uk)

Ne vous fiez pas qu’aux apparences

Une à un prix en-dessous de toute compétition n'est pas forcément une bonne affaire : vous devez apprendre à différencier une esthétique temporaire, arrangée pour la vente, d'une vraie qualité durable.

C'est le cas autant chez des petits revendeurs de chaussures aux alentours des 100 euros, que chez les grands magasins qui proposent des marques grand public (Kenzo, Boss) pour lesquelles vous paierez 350 euros des chaussures qui n'en vaudraient que 100, seulement à cause des frais marketing derrière.

 

Chaussures Hugo Boss

Ce n'est pas le traitement verni de ces chaussures Hugo Boss qui empêchera une usure rapide
(Crédit : shoesstyles.net)

Voici donc pour vous aider des critères de qualité infaillible, qui vous aideront à voir la vraie qualité, bien au-delà des paillettes.


Forme et design :
Rendez-vous chez un bon chausseur comme la chaîne Loding et prenez le temps de comparer les produits à ce que vous pouvez trouver dans le commerce habituel : vous verrez que les formes sont beaucoup plus harmonieuses et qu'il y a toujours une touche d'originalité présente pour attirer votre attention.

Les couleurs :
La richesse des couleurs d'une patine est une excellente indication de qualité. Un des maîtres en la matière est le chausseur Berluti. C'est une qualité que vous ne réussirez pas à retrouver dans du bas-de-gamme qui se conforte à du simple noir et marron. L'explication est simple : une belle patine n'est possible que sur un cuir de qualité.

 

Attention à la couleur du cuir

(Crédit photo : Parisian Gentleman)


La semelle :

C'est un point facile à discerner : le collage de la semelle à la chaussure est grossier sur les modèles d'entrée de gamme. Un modèle cheap est encore plus criant si la semelle est en caoutchouc.

Sur une paire de bonne qualité, la semelle (forcément en cuir) est soit cousue, soit collée, mais de manière beaucoup plus discrète et plus fine, avec parfois une couture sur l'avant de la chaussure pour renforcer l'assemblage.

La qualité du cuir :
Un mauvais cuir est souvent dissimulé sur des modèles un peu cheap avec une couche de plastique, qui le rendent plus doux et brillant. Son toucher sera bien trop lisse pour qu'il soit naturel.

La distinction se fait en particulier sur la durabilité. Tandis qu'un bon cuir aura des plis d'usure fins et discrets, un mauvais cuir va rapidement produire d'énormes plis, complètement boursouflés et qui donneront l'impression que vous portez déjà votre chaussure depuis des années.

Evidemment, c'est quelque chose que vous ne pouvez a priori pas voir au premier coup d'oeil en magasin. Et pourtant, des indices existent.

Vous pouvez d'abord (discrètement bien sûr) plier la chaussure, pour voir si le cuir fait d'énormes plis (auquel cas, fuyez). Malaxez ensuite légèrement les plis pour voir s'ils s'effacent facilement : si ce n'est pas le cas, là encore, le modèle est à éviter.

 

Cuir abimé

Un cuir qui ne donne vraiment pas confiance
(Crédits : depiedencap.fr)

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : chaussure look conseil mode
A LIRE AUSSI ...
A VOIR AUSSI EN VIDEO
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

https://medicaments-24.com

nl.ua/ru/otdelochnye_materialy/oboi/vinilovye

www.ac-sodan.info