Ferdinand Berthoud FB 1.4 : un chronomètre exceptionnel

Une nouvelle version en titane pour le premier garde-temps Ferdinand Berthoud

--- Le ---

La Chronométrie Ferdinand Berthoud étoffe sa collection avec une quatrième déclinaison de sa première montre, le chronomètre FB 1.4.

Ferdinand Berthoud FB 1.4 : un chronomètre exceptionnel
© Chronométrie Ferdinand Berthoud ©
La Rédac' flightrc
La Rédac' flightrc
Experts en optimisation masculine

Comme son nom de code l'indique, le chronomètre FB 1.4 est la quatrième version du premier garde-temps de Ferdinand Berthoud. Celle que nous vous avions présenté comme la plus belle montre de l'année 2016 (récompensée par la prestigieuse Aiguille d'or) est exceptionnelle sur bien des points dans cette nouvelle déclinaison en titane.

Poids plume

Le boîtier du FB 1.4 est en titane avec des détails bleu vif pour un résultat très contemporain. Ce matériau offre une grande légèreté et un confort incomparable avec un poids inférieur à 80 grammes, bracelet compris. Ce garde-temps est exceptionnel par sa qualité de conception, de réalisation mais aussi par ses complications.

Légèreté et modernité

Les ponts en saphir anglé et la transparence permettent d'admirer le mouvement le plus plat de sa catégorie (moins de 13 mm d'épaisseur). Comme pour les trois premières versions, le FB 1.4 a des complications dont l'origine est à trouver dans les chronomètres de marine du XVIIIème siècle. On a un grand nombre de détails esthétiques, résultats d'une très grande expertise et d'un immense savoir-faire.

Deux séries numérotées

Le FB 1.4 est décliné en deux éditions limitées à 20 exemplaires chacune. 20 car en 1770, Ferdinand Berthoud devient Horloger-Mécanicien du Roi et de la Marine et le roi lui fait une commande de 20 horloges de marine.

Le cylindre est en titane grade 5 et deux pièces latérales octogonales en titane poli habillent le boîtier. Les cornes en titane grade 2 sont fixées par des boulons en titane noirci. Pour la première fois sur ce modèle, il n'y a pas de hublots sur les flancs mais la vue sur le mouvement se fait par trois semi-points en saphir.

Jusque dans les moindres détails

L'aiguille des secondes en bronze bleui est très longue et très fine. Les heures et les minutes prennent place dans un sous-cadran à 12 heures. On admire également l'inscription "Chronométrie Val-De-Travers Suisse" gravée sur le cadran de cette montre d'exception.

Le mouvement à remontage manuel avec la rare et très ancienne transmission par chaîne et fusée est de toute beauté.

Découvrez la Galerie Photo

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : Luxe
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS