Une analyse génétique peut-elle vous aider à développer vos muscles ?

David Costa a testé AnabolicGenes

--- Le ---

Chaque homme n'est pas égal face au développement musculaire. Question de métabolisme... et de génétique. C'est à ce titre qu'intervient AnabolicGenes.

Une analyse génétique peut-elle vous aider à développer vos muscles ?
David Costa et son frère Vincent / © JC Genisset ©
David Costa

Coach Forme & Muscu |

Le milieu du fitness et de la musculation subit un développement considérable depuis 5 ans. De nombreuses entreprises se lancent sur ce marché très lucratif avec des services plus ou moins innovants et efficaces.

Récemment j’ai été é par la société pour tester leurs services. Ceci consiste en une analyse génétique qui sert à débloquer votre potentiel génétique musculaire. En gros, en fonction de cette analyse, vous pourrez mieux adapter votre entrainement afin de développer votre musculature efficacement. Pour tester la qualité des résultats et leur véracité, j’ai réalisé 2 tests : un pour moi et un pour mon frère.

Ainsi, en analysant les rapports de ces 2 personnes connues, je pourrai facilement vérifier si les conseils d'AnabolicGenes sont les bons. Après tout, qui mieux que mon frère et moi connait mieux les réactions de nos corps aux divers entrainements, leurs capacités d’adaptations et leurs prédispositions ?  

Comment se présente le kit AnabolicGenes ?

Après avoir reçu rapidement le kit AnabolicGenes. Nous avons procédé au protocole en suivant les instructions pour le prélèvement salivaire et en complétant un questionnaire sur le style de vie.

Le test de prélèvement est simple et rapide. Le manuel d’instruction est clair et facilement compréhensible.
Une enveloppe de retour est fournie pour renvoyer les prélèvements gratuitement.

Une e-book très complet de 19 pages avec de nombreuses références scientifiques nous a également été envoyé pour expliquer l’intérêt et l’apport de la génétique en musculation et pour l’alimentation. Ce document est technique et dense mais vous donne des informations très intéressantes pour comprendre vos résultats. Toutefois, ces informations sont très théoriques et peu applicables en pratique.

A quoi sert AnabolicGenes ?

Nous avons reçu, pour chacun d’entre nous, un premier rapport de 16 pages sous environ 4 semaines, puis un deuxième rapport de 4 pages 6 semaines après. Soit environ 10 semaines pour obtenir son dossier. Nous devrions recevoir d’ici 2 à 4 semaines notre plan d’entraînement de 3 mois, construit en fonction des résultats obtenus.

Dans le premier dossier, les points suivant sont abordés :
- Fibres musculaires rapides vs fibres musculaires lentes ;
- Volume d'entraînement ;
- Capacité de récupération, surentraînement et signal anabolique ;
- Fréquence d'entraînement, intensité et développement de la force ;
- Tempo et types de mouvements (isométrique, excentrique, etc.) ;
- Vasodilatation et afflux sanguin ;
- Production de testostérone ;
- Capacité cardiovasculaire ; cardio traditionnel vs HIIT ;
- Gène du VO2Max et de l'irisine ;
- Métabolisme des graisses : capacité à brûler les graisses et capacité à stocker les graisses ;
- Métabolisme des glucides (fonction de l'insuline) ;
- Besoins en anti-oxydant ;
- Métabolisme du lactose ;
- Homocystéine, vitamine B6, B12, acide folique ;
- Le gène du métabolisme ;
- Le manuel "Carb Back-Loading" de John Kiefer.

Enfin, ce premier rapport apporte  la réponse à une question "cruciale" : avez-vous les capacités génétiques d'entrer dans l'élite d'un sport ?

Dans le second rapport, des mises à jour sont apportées à certains résultats et d’autres éléments sont présentés :
- Mise à jour de votre résultat sur le lactose ;
- Gène de la force vs hypertrophie ;
- L'apport de l'IL-15 (interleukine 15, soit, des groupes de substances solubles sécrétées par des cellules de notre organisme) et de l'IL-15Rα ;
- Le rapport entre IL-15 et perte de graisse ;
- Les effets de l'entrainement sur l'IL-15 ;
- Résultats globaux.

Pour chaque point, des éléments scientifiques relatifs à la physiologie et la génétique sont présentés. Vos résultats sont accompagnés de conseils découlant de ces derniers.

 

 David Costa a testé AnabolicGenes avec son frère Vincent

Comment analyser les résultats ?

Je vais vous présenter 3 résultats concernant des éléments tangibles que je pourrai ensuite confronter à la réalité de notre pratique et expérience en musculation et en alimentation.

1. Résultats suite à l’analyse du gène de l’ACTN3 : ils nous indiquent nos prédispositions aux fibres lentes ou rapides, donc à l’endurance ou à la force.
2. Résultats sur le métabolisme des glucides.
3. Résultats sur la capacité de récupération.

Conscient des différences entre mon frère et moi, je vais alors pouvoir confronter les résultats afin de vérifier leur validité.

Prédispositions aux fibres lentes ou rapides : les résultats affirment une prédisposition pour ma part aux fibres lentes et pour mon frère aux fibres rapides. Cela doit alors se traduire dans la pratique par une meilleure endurance pour moi et plus de force/d’explosivité chez mon frère.

Dans la pratique, il est vrai que je suis nettement plus endurant que mon frère et légèrement moins explosif. En revanche, mon niveau de force est supérieur, probablement à cause de mes années d’entrainement supplémentaires. Les résultats sont donc valides.

Métabolisme des glucides : les analyses présentent une sensibilité normale à l’insuline pour moi et une sensibilité faible pour mon frère. Dans mon cas, cela se traduit par un stockage et une utilisation normale des glucides, alors que mon frère, comme on dit souvent, "grille" beaucoup de calories. Concrètement cela est mesurable par avec la gestion de son alimentation et sa consommation de glucides.

Dans mon cas, pour maintenir mon poids, j’ai besoin de moins de glucides que mon frère. Si je consomme autant de glucides que mon frère lorsqu’il est en maintien de poids, je prends du poids car je stocke plus facilement. Les résultats sont donc là aussi valides.

Capacité de récupération : il en ressort que ma capacité de récupération est inférieure à celle de mon frère, que mon frère s’adapte et progresse plus rapidement que moi à un entrainement donné et qu’il présente une plus grande réponse inflammatoire suite à l’entrainement.

En pratique, il est vrai que, pour un entrainement identique (séries, répétitions, récupération) réalisé aux même intensités, je vais avoir beaucoup plus de courbatures et nécessiter plus de temps pour récupérer que mon frère. Nous réalisons souvent des cycles d’entrainement ensemble et sa rapidité d’adaptation est nettement supérieure à la mienne. Pour la troisième fois, les résultats sont valides.

Intolérance au lactose : nous n’avons aucune intolérance au lactose comme le montrent les résultats.

Verdict : que penser du kit AnabolicGenes ?

Les données obtenues grâce à l’analyse des gènes apportent  des résultats valides et cohérents avec la réalité du terrain. Pour notre part, compte tenu de notre expertise dans le domaine, nous avions déjà réussi à mettre en place des entrainements et une alimentation proches des conseils préconisés par AnabolicGenes afin d’optimiser notre développement musculaire et notre force.

Cependant, pour des personnes passionnées et assidues qui pratiquent depuis un certain temps (au moins 3 ans) et qui ont du mal à franchir un palier dans leur progression, cela semble une alternative intéressante.

Retrouvez l'actualité d'AnabolicGenes sur .

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : corps hygiene de vie
A LIRE AUSSI ...
A VOIR AUSSI EN VIDEO
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

заказать продвижение сайтов

еще по теме topobzor.info

e-kirpich.kiev.ua/silikatnyy-kirpich