Apéro entre amis : comment éviter les excès ?

Que peut-on consommer à l'apéritif pour garder la ligne ?

--- Le ---

Eviter l'alcool et les biscuits caloriques... Cela parait simple. Mais lorsque l'on prend l'apéritif, cela peut devenir nettement plus compliqué !

Apéro entre amis : comment éviter les excès ?
© iStock - Ridofranz ©
Erwann Menthéour

Un coaching innovant pour une santé durable | []

"Tu vas bien venir boire un coup avec nous ! J’ai ramené du super saucisson de vacances en plus !" Ces mots sont la bête noire de tous ceux d’entre nous qui tentent de changer nos habitudes alimentaires... Pourtant, un apéritif sain, c’est possible !

Je peux manger des biscuits apéro ?

En ce qui concerne certains de nos snacks d’apéritif, pas de doute sur leur nocivité pour notre corps. Il suffit de jeter un coup d’oeil à nos doigts reluisants de graisse, celle qu’on ne sait jamais où essuyer après avoir ingéré une poignée de chips. Nous connaissons les mauvais élèves. Mais ce que l’on sait moins, c’est que certains snacks sont loin d’être désastreux pour la santé.

En fait, l’apéritif bien géré peut même être une occasion de bien manger entre les repas, ce que nous vous conseillons sans hésiter si vous le faites bien !  L’idéal dans cette optique est donc de privilégier les noix, les amandes, les noisettes... mais pas les cacahuètes qui sont trop riches en acides gras saturés ! Évitez aussi les versions grillées ou caramélisées pour la même raison.

Dans la gamme des produits que vous n’avez pas à cuisiner et qu’un saut en magasin vous permettra de poser sur la table, vous pouvez aussi consommer des olives (riches en potassium, calcium et antioxydants) ou des fruits secs (riches en fibres, minéraux et acides aminés).

Mieux vaut être l'organisateur !

En tant qu’invité, vous avez d’autres solutions plus créatives pour vous en sortir : cuisinez ! Tartes, cakes, bâtonnets de carottes, concombre ou autre crudité, makis, crevettes à picorer, verrines de fromage frais et autres gourmandises légères seront vos atouts en arrivant sur place. Certes un peu "féminine" – mais halte aux clichés ! –, cette solution a les mérites d’être parfaitement saine... et de vous faire apprécier de ces dames !

Vous l’aurez tout de même compris : la meilleure solution est sans hésiter d’être l’organisateur : vous pourrez ainsi imposer la composition des amuse-gueules.

Autre conseil : le jour même, mangez de façon appropriée le midi. "Gavez-vous" de légumes qui lutteront contre l’acidité que vous créerez le soir. De même, vous avez tout à gagner à faire une bonne séance de sport le matin ou l’après-midi, votre corps vous en sera reconnaissant... Ce qui ne le dispensera pas d’effectuer un petit travail de détox pour se remettre d’aplomb le matin !

Et pour boire, quel apéritif m’autoriser ?

Tout d’abord, rappelons que l’alcool n’est pas nécessaire à notre organisme, bien au contraire. On ne répétera jamais assez la sacro-sainte formule "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération" !

Outre le pouvoir terrible qu’a l’alcool sur notre volonté (et donc sa capacité à nous faire nous jeter compulsivement sur la nourriture devant nous), il est par définition très énergétique et favorise le stockage. Selon la conception des alcools, leurs taux de sucre et de calories varient, tout comme leur index glycémique. Ils n’auront donc pas le même impact sur votre ventre.

Pour le bien de votre ligne, il est donc préférable d’éviter complètement l’alcool et de le remplacer par des jus, des virgin-cocktails, du thé froid sans sucre ou des eaux infusées par vos soins.

Si vous souhaitez tout de même boire de l’alcool (modérément !) lors de votre apéritif entre amis, vous pouvez vous orienter vers des choix moins nocifs que d’autres. Le vin est une bonne solution car antioxydant et riche en vitamines, il bénéficie de nombreux polyphénols. Cependant, bien que quelques verres n’aient pas un impact négatif sur votre santé, il faut être prudent pour ne pas en boire davantage !

Qu’en est-il de la bière ? On l’associe souvent au sport, mais à tort ! De nombreuses caractéristiques de la cervoise l’excluent des boissons à privilégier lors d’un programme minceur... d’ailleurs qui n’a jamais entendu parler du fameux "ventre à bière" ?

Les alcools forts, secs et à plus forte raison mélangés à des boissons sucrées sont à éviter plus que toute autre boisson alcoolisée. Et si vous tenez absolument à un cocktail, mieux vaut choisir une vodka-orange qu’un whisky-cola. Prenez par ailleurs gare aux boissons allégées en sucre : remplacer le cola par un light riche en aspartame ne sera pas plus bénéfique pour votre organisme !
Mieux encore pour les inconditionnels de cocktails : soyez original, et pour bien éliminer les protéines absorbées avec l’alcool, préparez-vous un rhum-citron-ananas !  

Le plus important finalement : ne faites pas que vous souhaiter bonne santé en trinquant !

Erwann MentheourEt pour aller plus loin ...

Auteur de cet article, Erwann Menthéour est aussi un ancien cycliste professionnel, créateur de la méthode de coaching en ligne Fitnext.

Vous pouvez suivre ses nombreux conseils sur son site, et retrouvez la forme et la santé avec un programme personnalisé.

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS