4 exercices de diversion pour éviter de grignoter

Contre la fringale, il faut... penser à autre chose !

--- Le ---

Et si la diversion était la meilleure solution pour lutter contre les petits creux et le grignotage intempestif ? Eh oui, c'est dans la tête que ça se passe.

4 exercices de diversion pour éviter de grignoter
© Annmarie Young / Shutterstock.com ©
RelaxNews

Des gestes anodins, répétés pendant 30 secondes, permettent de fixer son esprit sur autre chose que sur ses envies de nourriture et peuvent aider à les contrer, à en croire une nouvelle étude américaine.

Avoir envie de quelque chose... et penser à autre chose

Pour mener cette étude, le docteur Richard Weil, directeur du programme de perte de poids du Mt Sinai St. Luke's Hospital de New York, a testé les effets de trois gestes simples de diversion (plus un geste témoin) sur 55 sujets obèses, hommes et femmes.

Pour commencer leur expérience, les chercheurs ont déclenché ces envies à partir de quatre aliments adorés des sujets. On leur a demandé d'évaluer l'intensité de ces fringales et la précision de l'image de l'aliment qu'ils visualisaient dans leur esprit.

Il a ensuite été proposé aux participants les exercices suivants : se tapoter le front, l'oreille, de bouger un orteil ou de regarder fixement un mur (mouvement témoin).

Se tapoter le front, c'est efficace

Les quatre exercices, même celui utilisé comme témoin, permettaient aux participants de contrôler efficacement leurs envies. Les sujets affichaient un indice de masse corporelle moyen de 43,7 (soit en surpoids d'environ 35kg en moyenne).

À noter cependant que le fait de se tapoter le front était plus efficace que les autres, permettant de flouter l'image mentale que se faisaient les sujets de l'aliment désiré et de plus neutraliser la fringale (+10%) que les autres exercices.

"Cela renforce l'idée qu'il est possible de se détourner de ses envies de nourriture même de nos aliments préférés, et peu importe son poids de départ. Ceci pourrait être intégré à des stratégies de perte de poids", a noté le Dr. Weil.

Ces recherches ont été présentées à l'occasion du congrès annuel de l'Obesity Society dans le cadre de l'ObesityWeek 2014 de Boston.

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS