Pour maigrir, il ne faut pas se priver de tout !

Minceur ne rime pas avec privation !

--- Le ---

On dit toujours que pour maigrir, il ne faut pas manger ci ou ça. Mais perdre du poids ne se résume pas à se priver de tout. Bien au contraire.

Pour maigrir, il ne faut pas se priver de tout !
© iStock - iulianvalentin ©
Erwann Menthéour

Un coaching innovant pour une santé durable | []

Mincir. Voilà qui semble être devenu un mot d’ordre des plus communs. Qu’on soit homme, ou femme. Aussi, la logique voudrait que, par une relation de cause à effet directe, pour mincir, il faudrait se priver. C’est d’ailleurs ce que proposent de nombreux régimes, tous plus vendeurs les uns que les autres. Alors, pour perdre quelques tailles et affiner sa silhouette, faut-il vraiment se priver ?

Se priver, c’est maltraiter son métabolisme de base

Qu’est-ce que le métabolisme de base ? C’est la quantité d’énergie que vous brûlez au quotidien au repos. Une sorte de socle défini en grande partie par votre rythme de vie, et qui varie selon les personnes. Ainsi un sportif de haut niveau brûle énormément de calories au repos, à l’inverse d’une personne ne pratiquant aucune activité physique.

C’est ce qu’oublient volontairement de nombreux régimes qui mettent l’accent sur la privation alimentaire. Et cela a des conséquences dramatiques. Si l’objectif était de perdre du poids, c’est raté ! Ainsi, en mangeant moins, votre organisme se met en mode "économie", pensant traverser une période de famine. Votre métabolisme de base baisse donc, en brûlant peu de ces précieuses calories que vous lui donnez au compte-goutte.

Problème : dès lors que vous reprenez une alimentation normale, votre métabolisme reste bas, en prévision d’une nouvelle famine à venir. Vous vous retrouvez donc avec un déséquilibre favorisant la prise de poids, avec une alimentation normale, et un métabolisme de base désespérément bas. Situation décourageante au possible, puisque même avec une alimentation normale, vous reprenez du poids ! Ainsi vous le constatez, la privation ne fait pas maigrir : c’est même l’inverse.

Se priver de gras : la fausse recette minceur

Autre marotte des régimes à la mode, priver son organisme d’apports en graisses. Il faut dire, le gras a mauvaise réputation. C’est même l’ennemi numéro 1 de l’imaginaire collectif. Manger du gras est automatiquement associé à une prise de poids rapide et durable. Sauf que... ce n’est pas si simple. En toute chose il s’agit de garder la raison, autant que faire se peut, et surtout de faire preuve de discernement. Les discours simplistes sont synonymes de tailles en trop.
 
Le gras est essentiel pour l’organisme, ce n’est pas assez dit. Il est le carburant principal qui permet au corps d’assurer ses fonctions vitales. 50% de notre cerveau est composé... de gras ! La membrane de nos cellules est elle aussi composée de gras. Les lipides ont dans notre organisme une importance colossale dans nombres de réactions chimiques vitales, comme les sécrétions hormonales, les réactions du système nerveux, mais aussi les réponses immunitaires du corps.
 
Il s’agit de consommer sans excès des acides gras saturés. Sans quoi on risquerait de défavoriser le phénomène de lipolyse, qui correspond au déstockage du gras.

En revanche, il existe du bon gras comme les omega-3. Ceux-ci sont présents dans de nombreux produits, comme l’huile d’olive, de colza, les sardines, maquereaux, harengs, les oléagineux (amandes, noisettes, noix etc.). Ces omega-3 aident au déstockage du gras. Comme quoi, la relation prise de gras/prise de poids est à relativiser.

Manger équilibré et pratiquer une activité sportive

En réalité, se priver est le meilleur moyen de prendre du poids. Car c’est instaurer un rapport malsain à la nourriture. C’est faire naître de la frustration à chaque repas. Et c’est s’assurer de craquer, un jour ou l’autre. Avec les conséquences que vous connaissez désormais : un stockage immédiat du gras.

Aussi, manger à sa faim, en se concentrant sur la qualité des aliments ingérés, est la seule recette qui vaille. Mais attention : il faut absolument y coupler une activité physique, régulière et intense. Prévoyez 3 séances de cardio par semaine, et accompagnez-les systématiquement d’exercices de musculation type squats, pompes, gainage ou fentes. Là est la solution. Votre solution.

Erwann MentheourEt pour aller plus loin ...

Auteur de cet article, Erwann Menthéour est aussi un ancien cycliste professionnel, créateur de la méthode de coaching en ligne Fitnext.

Vous pouvez suivre ses nombreux conseils sur son site, et retrouvez la forme et la santé avec un programme personnalisé.

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : maigrir alimentation regime
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

look

also read