Faut-il se mettre au régime cétogène ?

La diète cétogène est-elle votre meilleur alliée pour maigrir rapidement ?

--- Le ---

Très tendance et vantée pour ses atouts dans le cadre d'une perte de poids rapide, la diète cétogène pourrait avoir tout pour plaire. Oui, mais...

Faut-il se mettre au régime cétogène ?
© iStock - Petr_Joura ©
David Costa

Coach Forme & Muscu |

Ce n'est pas la première fois que je vous le répète : les effets de modes sont également très présents dans le monde du fitness. Dernièrement, coté alimentaire, après l’intérêt grandissant pour les "", les index glycémiques et le régime paléo, le régime cétogène est à la une de nombreux blogs. Et une fois de plus, on vous le présente comme la solution à tous vos problèmes de perte de poids. Qu'en est-il vraiment ?

Un régime qui renvoie à l’état de cétose

Le terme "cétogène" renvoie à l’état de cétose dans lequel se trouve l’organisme lorsque vous consommez majoritairement des lipides et des protéines et que vos glucides sont limités (à moins de 50 g). Initialement conçue pour traiter les épileptiques sur le long terme mais aussi pour traiter certains cas d’obésité morbide et permettant une perte de poids rapide, cette alimentation s’est ensuite étendue au-delà du traitement médical exposant les personnes non suivies aux risques qu’elle engendre.

Pour assurer son fonctionnement et donc produire de l’énergie à partir de l’alimentation, l’organisme doit métaboliser les nutriments dont il dispose. Dans ce contexte, il s’agit en priorité des lipides et des protéines. Ce fonctionnement est anormal pour le corps, puisque ce dernier est fait pour utiliser majoritairement les glucides. En dégradant les lipides et protéines pour produire de l’énergie, le corps va produire des corps cétoniques.

Les conséquences négatives du régime cétogène

Malgré la grande capacité d’adaptation de l’organisme, cette situation anormale va engendrer des déchets néfastes par le foie via la lipolyse – concrètement, la métabolisation de lipides afin de créer de l’énergie. Les corps cétoniques devront alors être éliminés.

De plus, pour assurer votre apport calorique et maintenir votre masse musculaire, vous devrez consommer plus de protéines que nécessaire. Ainsi, avec la diète cétogène, vous vous exposez à :
- une acidification du pH sanguin avec les conséquences associées : augmentation des inflammations, ralentissement du métabolisme, affaiblissement général de l'organisme, baisse de la synthèse des protéines ;
- des calculs rénaux ;
- un fonctionnement anormal du foie ;
- un haut taux de cholestérol ;
- la déshydratation ;
- la diminution de la densité osseuse (liée à l’acidification).

Par conséquent, la diète cétogène n’est pas recommandable sous sa forme initiale. Elle peut, dans certains cas de difficulté extrême, aider à  perdre du poids, et dans une version modifiée avec 5 jours très bas en glucides et 1 jour de recharge, permettre une relance du métabolisme et ainsi de la perte de poids. Cependant, avant d’en arriver là, il est préférable de se faire suivre par un professionnel et envisager des stratégies moins risquées pour sécher et perdre du poids.


David Costa vous parle du régime cétogène

Alors, quelle solution choisir ?

Comme je le répète très souvent, le corps fonctionne de façon optimale lorsqu’il est en état d’équilibre. Ainsi, la réponse à l’alimentation cétogène et donc à une volonté de perte de poids rapide est d’adopter une alimentation équilibrée et hypocalorique (déficitaire en calories).

Pour cela, vous devez veiller à respecter certains principes très simples :
- définissez l’apport calorique et la quantité de glucides qui vous permet de maintenir votre poids de corps ;
- assurez-vous de consommer suffisamment d’aliments basifiants (alcalanisants) tels que les fruits et légumes. Le fameux jus de citron du matin est idéal à cet effet.
- respectez un taux maximal de 2,2 g de protéines par kilo de poids de corps, si vous vous entraînez au moins 3 fois par semaine ;
- privilégiez les protéines de qualité issues des œufs et du bœuf ;
- assurez un apport suffisant en lipides et tout particulièrement en acide gras poly-insaturés ;
- hydratez-vous avec des eaux minéralisées telles que Saint Yorre, Courmayer, Hépar et Vittel ;
- complétez votre alimentation par des (acides aminés ramifiés) ;
- gérez votre activité physique pour ne pas vous fatiguer plus que nécessaire et risquer de perdre de la masse musculaire.

Et pour aller plus loin...David CostaCette séance est générale et ne tient pas compte des caractéristiques physiques de chacun. Pour un programme complet et personnalisé, David vous propose une méthode à distance qui vous permettra d'atteindre vos objectifs en un temps record.

Bénéficiez du coaching alimentaire de David Costa via son pack Suivi alimentaire sur-mesure.

Découvrez les secrets de David Costa

Suivez également David sur sa , son et sur son site officiel.

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

подробно

читайте здесь baly.com.ua