Mal dormir, ça fait grossir

La nécessité de dormir plus pour manger moins

--- Le ---

Les hommes qui manquent de sommeil sont amenés à manger et donc à prendre du poids...

Mal dormir, ça fait grossir
© Hemera ©
RelaxNews

Dormir seulement cinq heures par nuit pendant une semaine et avoir un accès illimité à de la nourriture, a fait prendre du poids aux participants d'une étude dont les résultats ont été publiés aux Etats-Unis.

Des recherches avaient déjà montré qu'un manque de sommeil peut entraîner un gain de poids mais sans que les effets sur le métabolisme en soient bien déterminées, relèvent les auteurs.

Manger pour compenser

Dans cette étude parue dans les Comptes-rendus de l'Académie américaines des sciences (PNAS), les chercheurs montrent que le fait de rester éveillé plus longtemps requiert plus d'énergie, conduisant à manger davantage.

« Le fait de dormir moins n'est pas en soi ce qui fait grossir », estime Kenneth Wright, directeur du Laboratoire du sommeil et de chronobiologie à l'université du Colorado à Boulder (Colorado, ouest), qui a dirigé ces travaux.

« Mais quand on ne dort pas assez on a tendance à manger plus que nécessaire pour compenser", a-t-il expliqué.

6% de calories supplémentaires ingurgitées

Pour cette recherche, les scientifiques ont suivi 16 jeunes hommes et femmes en bonne santé qui ont vécu pendant deux semaines à l'hôpital universitaire du Colorado.

Leur consommation d'énergie a été calculée en mesurant les quantités d'oxygène respirées et de dioxyde de carbone (CO2) expirées. Pendant les cinq premiers jours, la moitié des participants ne pouvait dormir que cinq heures par nuit, tandis que l'autre groupe avait une nuit normale de huit ou neuf heures. A la fin de cette période, ils ont permuté pour mener la même expérience cinq jours de plus.

Tous avaient accès à des repas copieux et à des en-cas à tout moment, comme des fruits, des yaourts, des chips et de la glace.

En moyenne, ceux qui ne dormaient que cinq heures par nuit brûlaient 5% d'énergie supplémentaire comparativement au groupe dormant jusqu'à neuf heures, mais ils ont aussi consommé plus de nourriture, correspondant à 6% de plus de calories.

Un kilo en plus sur la balance

Ceux qui dormaient moins mangeaient moins pour le petit-déjeuner mais absorbaient beaucoup d'en-cas en soirée, représentant un nombre de calories plus grand que durant chacun des repas de la journée.

Les auteurs de l'étude ont également constaté que femmes et hommes répondaient différemment. En dormant normalement, les hommes ont pris un petit peu de poids tandis que les femmes ont maintenu leur ligne. Mais quand ils ne pouvaient dormir que cinq heures par nuit, hommes et femmes ont pris un kilo, selon les chercheurs.

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

www.topobzor.info