Comment séduire une femme au téléphone pour obtenir un rendez-vous ?

Vous avez son numéro de téléphone : OK, et après ?

--- Le ---

Obtenir le numéro de téléphone d’une femme n’est pas le plus compliqué. Mais faire en sorte qu’elle accepte un rendez-vous avec vous, c’est un sacré défi !

Comment séduire une femme au téléphone pour obtenir un rendez-vous ?
© iStock - Jacob Ammentorp Lund ©
JB
Séducteur-dragueur |

Amis séducteurs, bonjour. Si le fait d’aborder une femme dans la rue (ou tout autre endroit de socialisation) n’est dans les faits pas si problématique, c’est la suite des évènements qui pose généralement problème. Obtenir un numéro de téléphone n’est en effet pas si difficile. S’en servir de manière cohérente, afin de pousser une interlocutrice à accepter un rendez-vous amoureux l’est en revanche bien plus.

Il vous faudra maîtriser un échange ne laissant que peu de place à l’hésitation, à la démonstration d’une affirmation personnelle soulignée et à un certain charisme (la communication non verbale étant plus que réduite lors d’une discussion de ce type). Mais alors comment faire ? Comment construire un discours entrainant ? Comment séduire au téléphone une femme fraîchement rencontrée ?

Ce que vous ne savez pas encore sur les femmes et le téléphone

Le terrain auquel vous vous attaquez est miné, dangereux, décisif. Ce n’est pas pour rien si de nombreux ouvrages ou sites internet se consacrent largement à l’étude de ce qu’ils appellent le . Les femmes viennent quasiment au monde avec un téléphone greffé à l’oreille. Elles s’en servent de manière quotidienne et instinctive quand les hommes y voient un simple outil favorisant une communication brève.

Un appel téléphonique n’est pas une simple discussion. C’est un moyen de se soumettre à une analyse, à un « test ». L’heure de votre appel, est par exemple très lourd de signification. En appelant le jour même de l’obtention du numéro, vous démontrerez la trop grande valeur que vous accordez aux enjeux de la séduction. Pendant le week-end ? Vous exprimerez un manque manifeste de vie sociale. En pleine nuit ou en matinée ? Un manque évident de respect…

À ce niveau, cela relève de la psychologie. Votre objectif, c’est de vous présenter comme une fenêtre permettant l’escapade, et non comme un « relou ». Autant que possible, vous appellerez donc en semaine, dans la soirée (entre 19h et 21h) et ferez la démonstration d’une certaine confiance en vous en évitant d’adopter une voix chevrotante ou de laisser de trop nombreux blancs (cela est possible à force d’entraînement, en s’enregistrant notamment, ou en suivant la technique décrite au cours de cet article).

La construction d’un discours séduisant

La « profondeur » de l’article du jour (ou l’intérêt devrais-je dire) repose bien évidemment sur la méthode que nous allons maintenant aborder. Cette dernière devrait vous permettre de sensiblement améliorer vos chances et l’image renvoyée lors de votre dialogue. Et comme vous allez le voir, ce n’est en réalité pas bien compliqué… à condition de faire preuve de rigueur.

L’introduction : lorsque vous appelez une femme, vous devez systématiquement prévoir une phrase qui servira d’entrée en matière, d’élément réconfortant et moteur d’un rapprochement psychologique. Cette accroche se basera sur la mise en exergue des éléments de connivence mis à jour lors de votre première rencontre.

Plutôt qu’un « Allô Amandine ? C’est Daniel, tu te souviens de moi ? Nous nous sommes vus à la soirée de jeudi » qui pourrait vite tourner au vinaigre en cas de réponse du style « non, pas du tout », vous opterez alors pour quelque chose de plus léger, de plus détaché : « Allô bonjour. Je suis bien chez la petite brune spécialisée dans la préparation des mojitos pendant les soirées parisiennes de la porte d’Orléans ? » (Bien évidemment, tout dépend ici du contexte de votre première rencontre).

Le fond du discours : la petite touche d’humour introduite précédemment devrait largement vous aider à continuer votre échange sur un ton humoristique et détendu. Pour prouver que vous n’êtes pas un séducteur du dimanche, il vous suffira alors à partir de là, de poser des questions ouvertes afin de signifier votre intérêt, sans jamais vous mettre en avant.

« Les mojitos, c’est une passion ? Une déformation professionnelle ? Tu es barmaid ? Ou simplement une adepte de la détente et de la bonne humeur ? ». Ensuite ? Il vous suffira de rebondir sur les réponses de la demoiselle afin de mener une conversation enrichissante et sympathique. Veillez aussi à ne jamais parler ouvertement de vous : la star du moment, c’est votre interlocutrice.

L’obtention d’un rendez-vous

C’est à partir de cette discussion que vous pourrez introduire le questionnement le plus important de votre échange. Mais là encore, comme vous pouvez vous en douter, l’obtention d’un rendez-vous se fait en suivant une logique prédéterminée.

Cette dernière s’appuie sur un phénomène psychologique simple : personne ne veut se voir confronté à un choix unique. Le refus de l’autorité prenant alors le dessus. Non, ce que vous devez faire, c’est laisser à votre interlocutrice l’impression de « dominer le débat », de rester maîtresse du processus décisionnaire.

Pour ce faire, vous allez lui proposer deux options distinctes, mais qui vous seront toutes les deux profitables. C’est ce qu’on appelle le choix illusoire. Le mot « ou » sera ici le déclencheur. Mais vous comprendrez mieux avec un exemple : « En tout cas, ça fait plaisir de discuter… faudrait même qu’on se rencontre. Qu’en penses-tu : plutôt mardi soir autour d’un plat indien ou mercredi soir à la patinoire ? » 
 
Voilà une approche bien plus efficace que le simple fait de demander à la demoiselle en question si elle serait d’accord pour venir boire un verre avec vous ! Quoi qu’il en soit, une fois le rendez-vous fixé, il vous suffira de mentionner vos obligations (voir des amis, une visio-conférence, la nécessité de vous absenter…) pour mettre fin à l’appel. De quoi démontrer votre proactivité et stimuler l’impatience de votre cible en somme. La dernière étape ? Une simple validation du process par SMS quelques jours plus tard… suivi d’un bon moment partagé avec la demoiselle en question !

Et pour aller plus loin...

Cet article est extrait du . Vous y retrouverez les meilleures techniques pour systématiquement obtenir le numéro de téléphone des femmes... et les transformer en relations sérieuses ou en coups d'un soir.

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : femme drague
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS