Comment les femmes assument leur sexualité en ligne en 2016 ?

Les femmes ont renversé le jeu de la séduction sur Internet

--- Le ---

Aujourd'hui, les femmes assument de plus en plus leur sexualité. Tant en vrai que sur Internet, où elles n'hésitent pas à vivre leurs fantasmes.

Comment les femmes assument leur sexualité en ligne en 2016 ?
© iStock - kicsiicsi ©
Raphaël

Expert de la rencontre et de la séduction | []

Si on devait faire un bilan de ces quinze dernières années, on pourrait trouver bien des sujets sur lesquels toute la population a évolué, grandi ou tout simplement changé d'opinion. Il y en a notamment un qui a beaucoup évolué : celui de la sexualité des femmes. Si l'on parle d'émancipation depuis la fin des années 60, ces dernières années, et grâce à Internet, le bouleversement fut encore bien plus radical.

Les réunions entre femmes

Les femmes parlent aujourd'hui de sexe avec une grande facilité. Aujourd'hui, il arrive souvent que quelques copines entre elles, pour s'amuser et profiter, participent à des réunions sextoys comme on participait, il y a quelques années, aux réunions Tupperware. On parle sans tabou de ses pratiques, de ses fantasmes, de ce que l'on vient chercher dans un sextoy. Couleur, taille, forme, vibration, stimulations diverses et variées sont abordées dans une ambiance festive. A plusieurs, on se débride, on passe le cap et finalement, plus personne n'est choqué si une femme parle de sexe. 

La rencontre en ligne

Les sites de rencontre aussi sont un véritable tableau vivant de ces évolutions. Il y a 15 ans, on commençait à entendre parler de Meetic, en lieu et place des agences matrimoniales. Tout y est sobre, propre sur soi, orienté vers l'amour éternel et autres sentiments tout aussi merveilleux. Sauf que si Meetic fonctionne toujours autant, le principe du site de rencontre a fait son chemin.

On vous parle de Tinder, l'application des coups d'un soir ? On vous parle de Gleeden et Ashley Madison, les sites de rencontres adultérines ? On vous parle de Threender, l'application pour trouver un plan à trois ? Et la liste pourrait encore être longue, très longue car les femmes se sont libérées. Elles assument aujourd'hui leurs envies sexuelles et prennent les devants. La cougar ira chasser du jeunot qui se fera prendre volontiers au jeu tandis que la bi curieuse passera le cap avec de nombreux de rencontres lesbiennes.

Plus question de taire ses fantasmes, plus question de s'interdire des expériences pour les femmes qui deviennent maîtresse de leur destin, y compris leur destin sexuel. Et c'est bien internet qui leur a permis de s'ouvrir aux nouvelles pratiques.

Un érotisme omniprésent

L'érotisme est de plus en plus présent dans nos matériaux culturels. Qui n'a pas vu, lu ni entendu parler des nuances de Christian Grey ? Qui n'a pas feuilleté dans une librairie, au hasard des rayons bien sûr, un titre de la collection "Osez" ? Quel est le public de avec dedans quelques fiches conseils, une paire de menottes et un gode ?

Tout cela, c'est du sexe, commercialisé à l'extrême comme dans l'exemple des 50 nuances de Grey. Et ce sont bel et bien les femmes qui à la fois émettent et reçoivent ce discours. Elles sont les premières lectrices et spectatrices de toute la littérature érotique particulièrement florissante. Si les rayons de librairie se remplissent, ceux des vendeurs d'e-books sur internet sont déjà en train de déborder. Là encore, les femmes maîtrisent et assument aux yeux de tous leurs fantasmes, leurs envies.

De nouvelles formes de fétichisme

Il y a un nouveau fantasme aussi qui prend un poids de plus en plus important. On connaissait déjà le fétichisme, une pratique qui consiste en la vénération de parties féminines a priori non sexuelles comme le pied mais qui provoquent chez certains hommes une réelle dépendance.

Le fétichisme, dans sa globalité, était mal perçu il y a encore quelques années. Il est aujourd'hui l'expression de la libération des fantasmes grâce à internet. Un site comme est d'ailleurs une très bonne expression de cette nouvelle tendance. Fini les exhibs par des professionnelles devant une webcam, aujourd'hui, on s'échange des mails ou des discussions sur Skype pour parler fantasmes, s'inventer des scénarios dans lesquels on exprime ses envies les plus profondes et parfois les plus inavouables. Les sous-vêtements sont aussi très porteurs d'un point de vue érotique et de nombreuses femmes n'hésitent à s'en servir comme d'un vecteur très puissant. Déjà portés, ils acquièrent une dimension excitante qui fait du fantasme un véritable marché que les femmes n'hésitent pas à exploiter.  

Vous l'aurez compris, messieurs, Internet donne aujourd'hui aux femmes les moyens d'exprimer à leur guise leurs fantasmes. Elles en ont la maîtrise complète, elles assument et affichent leurs désirs sans tabou. Il est bien loin le temps où c'est l'homme qui (soi-disant) menait la danse !


Les femmes assument de plus en plus leur sexualité

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
Thèmes connexes : Fantasmes femme
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS