Sexe anal et sodomie : encore un tabou ?

Les hommes sont-ils à l'aise avec la sodomie ?

--- Le ---

Fantasme pour de nombreux hommes, la sodomie reste encore une pratique taboue pour de nombreux couples. Julia tente de la « démythifier » pour vous.

Sexe anal et sodomie : encore un tabou ?
© iStock ©
La Rédac' flightrc
La Rédac' flightrc
Experts en optimisation masculine

"Je leur mets profond, j’fais d’la spéléo". Merci à mon mec, toujours tout en finesse, de m’avoir fait découvrir Kaaris. Donc le monsieur a un problème avec la sodomie et le sexe anal... mais il n’est pas le seul !
Visiblement, c’est comme les plans à trois : ça vous excite, vous aimeriez bien tenter, mais vous ne savez pas comment parler de sexe anal avec votre copine ou les filles que vous rencontrez...

Je vous livre mes secrets pour bien jouer dans la pièce du fond (on m’a dit non quand j’ai voulu intituler l’article : le sexe anal, même pas mal !). Ah, la censure ! Je me vengerai, j’y réfléchirai une fois que je vous aurais parlé des méthodes pour bien amener une sodomie.

Pas facile. Le premier qui a essayé de me prendre par derrière, je ne m’y attendais pas, je me suis refermée comme une huître ! J’étais jeune, il avait plus d’expérience que moi, mais visiblement pas dans le bon domaine : celui de la communication ! Eh oui les mecs ! Vous n’allez pas entrer dans nos fesses sans caresses ni politesse !

Comment parler de sodomie avec les filles ?

On va voir ensemble comment parler de sexe anal et de sodomie avec les trois filles de votre vie : votre chérie, votre plan cul et les coups d’un soir.

Votre zizi dans le cucul de votre chérie : c’est plus classe que "votre engin dans le boule de votre meuf", non ? Bref, commencez par bien parler de sexe anal avec tout le monde, à arrêter de traiter tout le monde d’enculé, comme si c’était une tare !

Le plaisir anal pour tous, ce n’est ni grave, ni sale, ni condamnable : vous faites ce que vous voulez de vos fesses, d’accord, mais si vous voulez convaincre votre copine d’essayer la sodomie avec vous, autant en parler correctement.

Si vous dévalorisez en permanence cette pratique, elle se sentira rabaissée le jour où elle acceptera que vous la sodomisiez. Oui, ce ne sont que des mots pour vous, mais pour nous les filles, c’est important de nous sentir respectées.  
On a quand même des millénaires d’interdits sur ce sujet, donc soyez cools, mettez-y les formes, donnez-nous envie !

Vous pouvez aborder le sujet de manière drôle et détendue si votre copine est cool :
- Chérie, ce soir, on va faire l’amour ailleurs…
- Ah oui, où ça ?
- Dans ton c... !


Cette blague aura le mérite de la faire rire et d’ouvrir la discussion. À vous de voir si elle a déjà eu des expériences anales, si ça lui a plu et si elle a envie de recommencer avec vous.

Si elle est novice, profitez-en pour lancer le sujet : pourquoi n’a-t-elle jamais essayé ? Est-ce qu’elle a peur d’avoir mal ? Est-ce qu’elle trouve ça sale ? Est-ce que c’est interdit dans sa famille, dans sa religion, dans sa bande de potes ?

Petit avertissement : parfois, ce sont les filles qui vous demanderont de les prendre par derrière, et là j’avoue qu’il y a toujours un moment de flottement… La première fois que j’ai dit ça à mon mec, il m’a banalement prise en levrette, alors que je voulais qu’il me prenne DANS le derrière...

Voyons ensemble une autre situation qui frustre mes copines qui s’ouvrent à leurs mecs. Si vous êtes un couple plutôt ouvert sexuellement et qu’elle vous dit : "J’ai envie de te sentir partout en moi", elle parle bien de ses fesses. Ne soyez pas choqué : certaines filles apprécient vraiment la sodomie.

Si on ne le dit pas plus souvent, c’est parce qu’on a peur d’être jugées. À vous d’installer une ambiance propice aux discussions, à vous de faire en sorte que votre copine se sente en confiance avec vous pour vous parler de sexe.





La sodomie avec votre plan cul : on ne va pas jouer sur les mots, mais bon, on ne dit pas un plan chatte, non ? Un plan cul qui refuse la sodomie, c’est dommage pour vous, mais c’est la vie. N’oubliez jamais que toute relation sexuelle doit être consentie entre elle et vous (c’était ma ligne féministe dans ce texte, à votre bon cœur).
J’ai presque envie de vous dire que pour proposer à votre sex-friend de la sodomiser, c’est la même chose qu’avec votre chérie : discussion, discussion, discussion.

On verra plus loin dans le texte une forme d’autorisation implicite, une manière que nous avons, nous, les filles, de vous donner notre accord pour une sodomie.

La sodomie avec une inconnue : vous venez de la rencontrer ? Vous êtes en voyage à l’étranger ? Ça ne vous donne aucun droit de faire n’importe quoi ou de tenter la sodomie surprise !
Rien de pire pour nous les filles que le mec qui "a glissé, pardon". Genre vous vous trompez de trou... Ne vous embarrassez pas de délicatesse ni de formule de politesse si vous ne comptez pas la revoir : verbalisez votre désir de la sodomiser.

- Tu m’excites terriblement, j’ai vraiment envie de te sodomiser (voire de t’enc*ler).
- J’adore être en toi… j’adore ta manière de sucer… j’ai adoré être entre tes cuisses et là j’ai vraiment envie de tes fesses...


Qui ne tente rien n’a rien ! Vous seriez surpris par les réactions des filles si vous osiez parler de votre désir de sodomie...

Avez-vous déjà partagé cet article ?
     Partager sur Facebook Twitter Google+
A LIRE AUSSI ...
SUR LES MÊMES THÈMES
VOS REACTIONS

https://artma.net.ua

www.profvest.com

maxformer.com/plastikovye-pallety